La famille Cruse est d'origine danoise.

Le premier membre connu est Hans Cruse (1650-1734) qui était brasseur et Recteur de Crempe au Danemark.

Son petit fils Jean-Christian Cruse (1742-1828) occupait un rang élevé dans le clergé luthérien à Ségeberg (Duché de Holstein), et était tous les ans invité à la cour du Danemark où il dînait avec le Roi.

L'un de ses fils Hermann (I) Cruse (1790-1855) fonda en 1819 la maison CRUSE & Fils Frères à Bordeaux, et épousa en 1820 Emma RAAKE, issue d'une puissante famille Brémoise. Grâce à l'aide financière de cette dernière, dans les plus mauvais jours de 1848, au grand étonnement du commerce paralysé, il osa se livrer à une spéculation considérable en achetant la quasi-totalité de l'exceptionnelle récolte de 1847. Ne pouvant la stocker à Bordeaux, il fit mettre en bouteille sur place toute la récolte du Château LAFITE, ce fut la première mise en bouteille au Château.

Travailleur infatigable, Hermann (I), entouré de ses trois fils, hissa CRUSE & Fils Frères au rang des toutes premières sociétés de négoce des vins de Bordeaux, que Napoléon III tint à visiter en 1851.

En 1852, outre son activité de négociant, Hermann Cruse se lance dans une politique d'acquisitions de domaines viticoles en achetant le Château Laujac.

Après Laujac, les célèbres châteaux La Dame Blanche, Pontet-Canet, Haut-Bages Libéral, Giscours, Rauzan Ségla, et Issan appartiendront à différents membres de la famille.